• All is Digital Ecole Isen
  • Informatique

    ISEN Brest

    Enseigner, aujourd’hui, semble plus facile qu’il y a vingt ans. Enseignants et élèves bénéficient de plateformes logicielles comme par exemple les Espaces Numériques de Travail (ENT); disposent d’accès rapides et quasi illimités à l’information via Internet ;  peuvent exploiter réseaux sociaux et outils de communication instantanés. Cependant il convient de prendre garde que l’écart ne se creuse pas entre les pratiques des enseignants et les attitudes et aptitudes de nos élèves issus de la génération TIC.

    Les travaux de Recherche-Développement de l’ISEN Brest se déclinent en termes de services au profit de la pédagogie de l’école. L’objectif global du projet de l’équipe est la mise en œuvre d’outils d’enseignement à distance, de présentiel ou mixte pour la conception, l’apprentissage et l’évaluation. Plus précisément, il s’agit de fournir aux enseignants des moyens pour concevoir, aux étudiants des environnements conviviaux favorisant l’apprentissage, aux enseignants et aux étudiants des moyens pour évaluation et auto-évaluation des connaissances acquises.

    La sécurité informatique est également au centre de nos préoccupations car elle participe à l’appropriation (ou au rejet) de ces nouveaux outils par les usagers. Il convient, notamment, de garantir l’intégrité des contenus proposés aux élèves et d’assurer l’authenticité de leurs évaluations.

    Nous explorons aussi la mise en œuvre de nouvelles fonctionnalités sur Smartphones comme par exemple le déploiement de nouveaux audioguides avec Océanopolis. Afin de cibler le plus grand nombre de visiteurs possible, les contenus (images, textes, commentaires audio…) sont diffusés à travers le réseau Wi-Fi d’Océanopolis. Ainsi tout au long de sa visite, chaque visiteur venant découvrir Océanopolis peut, avec son Smartphone, scanner des QR codes qui lui donnent automatiquement accès aux contenus désirés et dans la langue de son choix. Compte-tenu du grand nombre d’audioguides à mettre en œuvre, un logiciel de gestion de contenu complète ce projet. Ce logiciel permet à une personne connaissant peu l’informatique d’administrer l’ensemble de ses audioguides. L’approche retenue dans le cadre de ce projet permet d’imaginer de nouvelles applications dans de nombreux autres domaines : communication, marketing, muséologie, guides touristiques, contenus pédagogiques…

    Un autre exemple d’application permet à un professeur de préparer rapidement un sondage sur quelques questions de cours.  Les étudiants répondent en utilisant leurs Smartphones et les résultats sont disponibles en temps réel.

    ISEN Lille

    Nous assistons à une convergence entre différents domaines tels que l’informatique embarquée, les réseaux de capteurs, les systèmes intelligents, … Ainsi, nous parlons actuellement d’objets connectés ou encore d’Internet des objets. Cela offre de nouvelles perspectives en terme de création de services mais de nouveaux challenges se profilent : Comment faire dialoguer les objets hétérogènes qui nous entourent ? Comment gérer les problématiques d’énergie ou de pollution électro-magnétique ? Comment faire le passage à l’échelle et être capable de traiter la quantité astronomique de données potentiellement générée (Big Data) ? Comment assurer la sécurité des échanges de données ?

    Les systèmes actuels souffrent d’une fermeture et d’un manque d’interopérabilité. On dispose de plus en plus d’objets dits connectés, mais ceux-ci sont intégrés verticalement et ne communiquent pas réellement entre eux. Notre ambition est de rendre le développement et le déploiement de services dans une infrastructure ambiante aussi facile que l’installation d’une application sur un smartphone depuis un App Store : un clic et ça marche !

    Pour résoudre ces challenges, nous abordons les thématiques suivantes :

    • Informatique ubiquitaire
    • Internet des objets
    • Systèmes multi-agents
    • Traitement d’images et de vidéos
    • Interfaces Homme-Machine
    • Data mining & Big Data
    • Robotique de service

    Nous développons actuellement divers scénarios d’usage permettant le maintien à domicile de personnes âgées ou handicapées. Nous proposons de minimiser le nombre de capteurs permettant de suivre l’activité des personnes et surtout, nous favorisons dans notre démarche l’usage d’un même capteur pour différentes applications.

    L’engagement de l’ISEN dans la Troisième Révolution Industrielle nous pousse également à évaluer le passage à l’échelle des techniques que nous développons au niveau des Smart Buildings et des Smart Cities.

    ISEN Toulon

    À Toulon, les activités en vision par ordinateur s’articulent autour des thématiques suivantes :

    • Outils théoriques de classification de formes
    • Analyse de formes en 2D et en 3D
    • Classification dynamique de formes pour la vidéosurveillance
    • Vision par ordinateur et images couleur

    Des outils théoriques de classification de formes ont été étudiés à partir de la littérature mathématique existante. Une étude de différents paramètres de symétrie centrale a été réalisée, afin de permettre de les définir dans un espace discret à 2 dimensions (image) ou à 3 dimensions (bloc de données numériques). Ainsi, différentes déclinaisons de la version théorique de ces paramètres ont pu être présentées et mises en œuvre avec les difficultés inhérentes aux espaces discrets, à savoir anisotropie des fonctions distance ou échantillonnage angulaire à pas non régulier.

    Une mesure de similarité entre formes a également été définie, basée sur le principe de la recherche de deux homothétiques particuliers de la forme de référence. Ainsi, le plus petit homothétique contenant la forme étudiée et le plus grand homothétique contenu dans la forme étudiée permettent de définir cette mesure de similarité en comparant leur facteur d’échelle respectif, réalisant ainsi un encadrement de la forme étudiée. Plus ces facteurs sont proches, plus la forme étudiée est proche de la forme de référence. Cette mesure de similarité a pu être utilisée dans plusieurs cas concrets : sécurisation d’une carte à puce, contrôle industriel, vidéosurveillance, etc.

    Les applications traitées sont nombreuses et touchent des domaines aussi variés que le biomédical, le nucléaire, la vidéosurveillance, la microélectronique ou les nanosciences. Les méthodes issues de la vision par ordinateur permettront à terme de produire un dispositif intelligent d’acquisition, d’analyse et d’interprétation d’images, apparenté à un œil bionique et permettant à des malvoyants de percevoir des informations visuelles.

    Un autre pan de l’activité informatique consiste essentiellement en de nombreux développements de logiciels, appliqués tout d’abord à la gestion des données de la promotion de l’école (ISEN-Toulon), et de la gestion de l’informatique en M2. Plusieurs contrats industriels ont par la suite été effectués comme des développements d’applications en langage C++/Qt dans le contexte de l’analyse de données fournie par des réseaux de capteurs. Dans la première version (fournie par l’industriel), les capteurs embarquaient le code dédié au traitement du signal, qui était ensuite exporté et analysé à l’aide d’une application développée avec LabWindows/CVI 1. Ce projet a été initialement articulé autour de deux parties, (1) portage du code embarqué des capteurs vers les systèmes Linux/Windows (2) fusion de ce code avec celui de l’application graphique de gestion des données fournies. Une refonte complète du projet a été par la suite effectuée, afin de passer d’une version basée sur un outil commercial à une version basée sur des outils Open-Source, et portée sur les systèmes Linux et Windows. À partir d’une étude comparative des outils à notre disposition, et afin de satisfaire au mieux les diverses contraintes que nous imposait le contexte, Des applications basées sur le framework Qt propose des fonctionnalités comme des bases de données embarquées SQLite, la gestion des utilisateurs (authenfication, profil) – interface adaptative en fonction du niveau d’accréditation – application multilingue – journalisation des actions, avec fichiers journaux multilingues – planificateur de tâches intégré – création et gestion du réseau de capteurs – transfert UDP des mesures effectuées – fonctionnement sous Linux 32/64 bits, et Windows XP, Vista, 7 et 8. Le logiciel à la norme C++98 a été réalisés et combiné à des modules externes intégrés dans l’application. La documentation basée sur la syntaxe Doxygen a été généré aux formats PDF et HTML.